Isolation thermique et aides fiscaux possibles pour vos travaux
598
post-template-default,single,single-post,postid-598,single-format-standard,cookies-not-set,woocommerce-no-js,ajax_fade,page_not_loaded,,columns-3,qode-child-theme-ver-1.0.0,qode-theme-ver-7.6.2,wpb-js-composer js-comp-ver-4.6.2,vc_responsive
 

27 Jan Isolation thermique et aides fiscales

Bénéficiez de plusieurs aides fiscales pour vos divers projets et travaux d’isolation thermique.

La Loi Pinel

La loi Pinel a été mise en œuvre pour encourager et booster le secteur de la construction, avec le souci de répondre aux tensions du marché de l’immobilier dans certaines grandes villes. Elle favorise donc l’investissement locatif en offrant aux propriétaires une remise d’impôt de 12 % pour une durée locative de 6 ans, de 18 % sur 9 ans et 21 % sur 12 ans.

Pour être bénéficiaire de ce dispositif, le bien doit être neuf ou issu d’une VEFA (Vente en état futur d’achèvement), et situé dans l’une des 5 catégories de zones définies. Il doit être loué à des personnes aux revenus n’excédant pas un certain plafond, et ce, pour une période de 6, 9 ou 12 ans avec un loyer plafonné.

Les aides fiscales pour votre projet de ravalement et d’isolation extérieure.

Lorsque vous réalisez le projet de ravalement de façade ou une isolation thermique par l’extérieur, vous bénéficiez d’aides spécifiques : un prêt à taux 0% (30000 € maximum), un crédit d’impôt à hauteur de 30% du montant total des travaux (fournitures et main-d’œuvre), la prime énergie jusqu’à 8 € / m² et la TVA à 5.5%.

Crédit d’impôt pour la transition énergétique.

Bénéficiez d’un crédit d’impôt dans le cas où vous réalisez des dépenses sur la qualité environnementale de votre maison principale. Le crédit d’impôt pour la transition énergétique est un crédit d’impôt sur le revenu au moment où vous assurez des dépenses sur la qualité environnementale du logement.

Ce crédit est consacré aux locataires, propriétaires ou occupants à titre gratuit de leur habitation principale.
Le crédit d’impôt doit respecter les conditions suivantes :
– Ie logement doit être votre habitation principale
– Le logement est achevé depuis plus de 2 ans.